Menu
S'identifier

I-Tourisme

Agnès Roquefort (Accor) : « Pour rester performants, nous devons essayer et tenter de nouvelles solutions technologiques »

Publié le : 23.09.2020 I Dernière Mise à jour : 23.09.2020

Agnès Roquefort
Agnès Roquefort (Accor) est venue notamment chercher de l’inspiration à la verticale lesBigBoss Tourisme & Loisirs 2020 I Crédit photo DR

Agnès Roquefort, VP Digital Strategy au sein du groupe Accor, dresse le bilan de sa participation à la verticale lesBigBoss Tourisme & Loisirs 2020.

Quotidien du tourisme / i-tourisme : que vous a apporté la verticale lesBigBoss Tourisme & Loisirs 2020 ?
Agnès Roquefort : De l’inspiration, d’autant que depuis 6 mois nous n’avions plus d’occasion de pouvoir participer à un événement. Tous les salons de notre profession ont été annulés les uns après les autres. J’avais presque oublié le plaisir de se rencontrer, de confronter des idées et de chercher ensemble des solutions pour résoudre les défis qui se présentent à nous.


QDT / i-t : Par exemple ?
A.R. : Il y a une technologie lancée par une start up qui donne la possibilité d’ouvrir une chambre avec une carte bancaire. L’idéal pour rassurer nos clients qui sont, dans le contexte actuel, de plus en plus attentifs à la sécurité. Mais c’était également l’occasion de faire un focus avec de gros prestataires sur des techniques d’acquisition vs celles utilisées par nos concurrents, Booking ou Expedia. 


QDT / i-t : Avec vos sites corporate ?
A.R. : Oui, en choisissant de fusionner nos sites ombrelles pour offrir un contenu le plus large possible, nous avions l’idée que nos clients puissent accéder à l’ensemble de nos offres. Et qu’ils puissent aussi s’évader au gré de leur parcours.


QDT / i-t : Vous parliez d’acquisition, y a-t-il vraiment des solutions face à Booking ou Expedia pour remonter dans les moteurs de recherche ?
A.R. : Nous nous appuyons sur la force de nos marques qui remontent dans les moteurs, grâce à leur spécificité notamment SEO. Et ce sans les mêmes impératifs de dotation marketing que nos sites généralistes. Sans oublier la priorité des priorités, tout ce qui concerne la gestion de la data afin de personnaliser nos offres le plus qualitativement possible.  


QDT / i-t : Mais ce n’est pas la tâche dévolue à vos manager d’hôtel ?
A.R. : Si bien sûr, mais nous les aidons à travers nos sites fonctionnels : accor business campus, ou accor digital campus ou accor sales campus, etc. Toutes les problématiques sont abordées et nos experts sont à la disposition de nos hôteliers. Nous leur offrons des solutions clé en main pour leurs réservations et leur CRM.


QDT / i-t : Votre secteur est fortement consommateur de technologies ? 
A.R. : Notre secteur évolue entre deux tendances : une approche traditionnelle de l’accueil de la clientèle et un big bang digital. Mais pour rester performants, nous devons essayer et tenter de nouvelles solutions technologiques comme on le découvre ici (NDRL La verticale lesBigBoss Tourisme & Loisirs 2020  se tenait à Cabourg les 17 et 18 septembre). Nous avons eu des échecs et nous avons appris de ces échecs tout en retenant qu’il faut tenter et tester toujours. 

 

Auteur

  • Rémi Bain-Thouverez

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format