Menu
S'identifier

I-Tourisme

Les compagnies aériennes innovent pour lutter contre le Covid-19 à bord des avions

Publié le : 07.10.2020 I Dernière Mise à jour : 07.10.2020

La compagnie aérienne Qatar Airways a choisi de miser sur les rayons UV pour assurer le nettoyage de ses appareils I Crédit photo DR

Pour redonner confiance aux passagers en assurant le risque minimum de contamination, les compagnies aériennes s'équipent de nouvelles innovations pour nettoyer les avions. 

La crise du Covid-19 et la fermeture des frontières ont provoqué une baisse considérable du trafic aérien. Et avec la peur de contracter le virus, même quand les vols sont possibles, les passagers demeurent réticents à prendre l’avion. Pour encourager leurs clients à remonter à bord, les compagnies aériennes mettent en place de nouvelles solutions de désinfection des cabines. 

 
Le choix de la techno  

La compagnie aérienne Qatar Airways a choisi de miser sur les rayons UV pour assurer le nettoyage de ses appareils. Développée à la fois par Boeing et Honeywell, cette technologie favorise de bonnes mesures d’hygiène à bord. D’une taille similaire à celle d’un petit chariot à boisson, l’appareil est doté d’un bras extensible émettant des rayons UV qui désinfectent les sièges, les surfaces et les cabines sans utiliser de produit chimique. En prenant également en compte le cockpit, les toilettes et les coins cuisine, cette innovation devrait permettre, entre deux vols, de nettoyer en un quart d’heure l’avion. Qatar Airways a déjà commandé et testé six appareils à l’entreprise Honeywell. Boeing, de son côté espère commercialiser cette technologie d’ici la fin de l’année 2020. 

Des méthodes traditionnelles

D’autres compagnies aériennes ont préféré recourir à un nettoyage plus traditionnel avec aspersion d’un virucide demeurant actif plusieurs jours. C’est notamment le cas d’Air France mais aussi de Lufthansa. Boris Ogursky, porte parole de l’entreprise allemande, détaille ainsi le protocole : « Durant le processus de nettoyage, des agents aux effets désinfectants sont appliqués dans les moindres recoins des avions. Par ailleurs, tous les produits utilisés sont certifiés, aussi bien les désinfectants que les détergents, par les autorités sanitaires et le service médical de la Lufthansa. Toutes ces procédures sont en accord avec les recommandations standards mises en place par l’IATA, mais aussi l’EASA ». Corsair vient quant à elle de signer un partenariat avec Adhetec une société spécialisée dans les films adhésifs haute qualité. Leur solution se présente sous la forme d’un film spécial aéronautique aux propriétés antibactériennes et antivirus, pour équiper les tablettes repas. D’autres méthodes sont actuellement à l’étude chez Airbus et Boeing : emploi d’eau oxygénée sous forme gazeuse, ionisation de l’air ou désinfection thermique permettant de faire monter la température de la cabine à 60 degrés... Sachant que la plupart des compagnies aériennes cherchent à privilégier le « sans contact », déjà utilisé dans les aéroports durant les procédures d’enregistrement et d’embarquement. Le « sans contact » s’avère en effet être la solution idoine pour stopper la transmission du virus sans conséquences négatives comme l’explique Jean-Brice Dumont, chef ingénieur chez Airbus : « Toute méthode a ses forces et faiblesses. Nous cherchons la méthode la plus optimisée pour éviter tous effets secondaires préjudiciables ». 

Auteur

  • Nicolas Sartel

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format