Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Formation

L'école belge de majordomes ouvre un établissement à Londres

Les majordomes belges continuent à plaire. En raison de la demande importante de majordomes, la School for Butlers and Hospitality ouvre un établissement à Londres. La grande connaissance des langues et la flexibilité des Belges constituent assurément un atout.
 "Londres demeure le berceau des traditions et du métier de majordome, donc la demande augmente", indique Vincent Vermeulen, le directeur de l'école de majordomes. "D'une part, nos majordomes belges sont appréciés sur le marché, car ils parlent très vite trois langues. D'autre part, les clients ont besoin d'une certaine fiabilité et d'une disponibilité à proximité de chez eux, même si le monde a tendance à se rétrécir", poursuit Vincent Vermeulen. L'école a ouvert ses portes en mai 2013 et a fait un beau parcours depuis lors. Elle a permis de former un peu plus de 40 majordomes et a fait engager des majordomes dans des familles en Belgique et à l'étranger. En outre, l'école a acquis une réputation en matière de formation en entreprise et elle a également décroché des contrats avec plusieurs marques de voitures de luxe ou des hôtels 5 étoiles, et elle a même formé le personnel d'un des plus grands yachts du monde. Renseignements : info@schoolforbutlers.com
 

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format