Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Aérien

Nouvelle politique de bagage en cabine d'EasyJet : ce qui va changer

Hand-luggage compartment with suitcases in airplane. Hands take off hand luggage. Passenger put cabin bag cabin on the top shelf. Travel concept with copy space.

Il y a du changement à prévoir dans la politique de bagage d'EasyJet.

Crédit photo ©Adobe Stock

Dès le mois de février 2021, vos clients devront faire attention aux bagages qu'ils emportent avec eux sur les vols avec EasyJet. Voici ce qu'il faut retenir de la nouvelle politique de la compagnie low-cost.

Il y a du nouveau. La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé mardi des changements à partir de février 2021, qui obligeront les passagers à payer un surcoût pour emporter un grand bagage à main en cabine.

Jusqu'à présent sur les vols d'EasyJet, les passagers ne sont autorisés à emporter qu'un bagage en cabine, qu'ils placent dans un compartiment au-dessus de leur tête et sans surcoût. Mais à partir du 10 février, ils pourront emporter deux bagages, gratuitement pour le petit bagage à main à placer sous le siège devant eux mais en payant un supplément minimum de 10,49 euros pour le plus grand, selon un communiqué.

Pour pouvoir bénéficier de cette option, il faudra réserver un siège à l'avant de la cabine ou un siège offrant de l'espace pour les jambes, précise EasyJet. Les passagers auront en outre toujours la possibilité d'enregistrer un bagage en soute.

Une politique similaire à Ryanair

La compagnie assure qu'elle ne s'aligne pas sur la compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair, qui dispose pourtant d'une politique similaire. Chez Ryanair, les passagers doivent en effet payer pour pouvoir emporter une petite valise dans ses avions. Ils ne peuvent emmener gratuitement qu'un petit sac, comme un sac à main ou un petit sac à dos pouvant être placé sous le siège.

EasyJet affirme également que cette décision n'est pas liée à la pandémie et était envisagée déjà avant la crise sanitaire, qui a porté un coup très dur au trafic aérien. La compagnie explique que cette nouvelle politique en matière de bagages facilitera l'embarquement et améliorera la ponctualité des vols. Elle pourrait toutefois apporter un complément de revenus précieux au moment où le nombre de passagers transportés est bien inférieur à la normale. EasyJet a subi lors de l'exercice 2019-2020 (achevé en septembre) la première perte annuelle de son histoire.

La compagnie prévoit de ne voler qu'à 20% de ses capacités entre octobre et décembre. Pour survivre à cette crise, EasyJet a renforcé considérablement sa trésorerie ces derniers mois via des ventes d'avions, une augmentation de capital et un prêt des pouvoirs publics au Royaume-Uni.

 

Auteur

  • Brice Lahaye (avec AFP)
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format