Menu
S'identifier

Transport

Après le personnel, Nice teste la biométrie sur les passagers

Publié le : 03.06.2005 I Dernière Mise à jour : 03.06.2005

La plate-forme niçoise constitue un lieu de passage où la sécurité doit être garantie.

Près de 9.200 personnes disposent d’un badge pour y accéder. L’effectif affecté à la sûreté (sous-traitée) est ainsi passé de 134 personnes en 2000 à près de 540 en 2004. Ce surcoût (de plus de 26 ME) à la charge du gestionnaire est couvert par une taxe de près de 7 E par passager. A Nice, plusieurs procédés ont été testés : reconnaissance de l'iris, reconnaissance faciale permettant d’identifier les porteurs de badges et de vérifier qu'ils sont bien ceux accrédités à pénétrer dans telle ou telle section sensible. Depuis 2003, le contrôle et l’accès des personnels aux locaux informatiques de la plate-forme aéroportuaire s’effectuent via empreinte digitale. Actuellement, l'aéroport teste la biométrie, toujours par empreinte digitale, auprès de ses passagers détenteurs de la carte "client privilégié" pour leur accès aux salons par exemple.

Auteur

  • La Rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format