Menu
S'identifier

Transport

Terminaux fermés, trafic commercial à l'arrêt : comment les aéroports français se réorganisent

Publié le : 23.03.2020 I Dernière Mise à jour : 23.03.2020

Image
Depuis le 16 mars à l'aéroport de Nice, tous les vols maintenus sont opérés à partir du terminal 2. ©Adobe Stock

Si Lille, Biarritz ou la Lorraine ont déjà annoncé la suspension jusqu'à nouvel ordre de leur trafic commercial, d'autres aéroports limitent également les vols au minimum. Orly stoppera complètement ses activités à la fin du mois.


 
[Article mis à jour jeudi 26 mars]

Aéroport d'Orly


L'aéroport du sud-parisien a annoncé la fermeture de ses terminaux 1, 2 et 4 dès le 26 mars à 23h30 et jusqu'à nouvel ordre. Tous les vols Air France, Air Europa, Air Corsica, easyJet, Iberia, Lufthansa, TAP Portugal, Vueling, Corsair, Air Caraïbes, French Bee seront ainsi opérés depuis Paris-Orly - ORLY 3.
 
Et à compter du 31 mars 2020 à 23h30, toujours jusqu'à nouvel ordre, l'ensemble des vols opérés à Paris-Orly seront transférés à Paris-CDG. « Si vous avez un vol prévu à Paris-Orly à partir du 1er avril 2020, nous vous invitons à contacter votre compagnie aérienne pour obtenir des informations sur l'actualité de votre vol », prévient Paris Aéroport.
 
Une nouvelle qui confirme l'annonce faite dimanche dernier par le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. « Le secteur aérien est l'un des plus touchés par cette crise sanitaire mondiale et l'activité va beaucoup se réduire la semaine prochaine », avait-il indiqué, en évoquant la réduction du trafic des compagnies « mais aussi la fermeture de terminaux sur les principaux aéroports ».

Aéroport de Biarritz


L'aéroport de Biarritz a déjà annoncé ce week-end fermer ses portes à l'activité commerciale à partir de ce lundi 23 mars et jusqu'à nouvel ordre. Le Syndicat mixte d'Aéroport de Biarritz-Pays Basque a pris cette décision après avoir constaté « que le trafic journalier se limite désormais à quelques dizaines de voyageurs » et « que le programme des compagnies aériennes se réduit de jour en jour (jusqu'à -95% sur le réseau court courrier d'Air France) ». L'aéroport restera néanmoins ouvert à la circulation aérienne publique pour toute opération d'urgence, ainsi que pour les vols privés.

Lorraine Airport


Lorraine Airport (Metz-Nancy) a, lui aussi, annoncé l'interruption de son trafic commercial pour une durée indéterminée à compter du vendredi 20 mars 15h00 (heure du dernier vol Air France à destination de Lyon). L’aéroport restera néanmoins ouvert pour accueillir les vols sanitaires et militaires.

Aéroport de Lille-Lesquin


À Lille, l'aéroport cesse complètement ses activités commerciales. L'aérogare a annoncé sa fermeture au public à compter du 23 mars. Une décision qui fait suite notamment à l'arrêt de tous les vols des compagnies Easyjet et Ryanair. Un service minimum doit toutefois être assuré pour les rapatriements des ressortissants français ainsi que « pour assurer la disponibilité des infrastructures pour les services d’urgence et de santé », indique la direction dans un communiqué.

Aéroport de Marseille Provence


Il y a quelques jours, c'est l'aéroport de Marseille Provence qui annonçait une réorganisation de ses terminaux pour faire face à la baisse du trafic. Dans le détail, les opérations aéroportuaires restantes se concentrent à présent sur le Terminal 1 Hall B. Le terminal 2 a quant à lui été fermé dès le 18 mars et le terminal 1 Hall A devait lui aussi fermer ses portes suite à l'arrêt progressif du trafic. « L’activité du fret est quant à elle vouée à rester globalement stable », ajoute la direction dans un communiqué.

Aéroport de Nice


S'il reste ouvert, l'aéroport de Nice a dû lui aussi se réorganiser. Depuis le 16 mars, et jusqu’à nouvel ordre, tous les vols maintenus sont opérés à partir du terminal 2. « Cette réorganisation doit permettre d’optimiser les flux de passagers, la sécurisation de leurs parcours et le suivi optimal des obligations en matière de santé publique », est-il précisé sur le site Internet de l'aéroport.

Aéroport de Paris-Beauvais


L'aéroport de Paris-Beauvais cesse tous ses vols. L'activité est suspendue à compter du jeudi 26 mars, « jusqu'à nouvel ordre ». « Dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire et compte tenu de la suppression progressive des liaisons, l'activité de l'aéroport de Beauvais est suspendue à compter de demain et jusqu'à nouvel ordre », a annoncé mercredi la préfecture de l'Oise sur Twitter.

Et les autres ?


D'autres aéroports comme Nantes ou Bâle-Mulhouse assurent, eux aussi, un service minimum, sans pour autant communiquer sur la fermeture de terminaux. Les vols pour le fret ou pour des services d'urgence, ainsi que pour les rapatriements, sont toujours programmés.
 
 

Auteur

  • Brice Lahaye

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format