Selectour : « le congrès est une fête » selon son président Laurent Abitbol

Laurent Abitbol, président de Selectour

C’est aujourd’hui mercredi 6 décembre que s’ouvre à Lyon le 8ème congrès du réseau Selectour. Un évènement qui va mobiliser 540 participants et dont le point d’orgue devrait être la venue de l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy. Toutefois les adhérents du réseau et les fournisseurs s’attendent aussi à des annonces d’importance de la part de Laurent Abitbol, « l’omnipotent » président de Selectour.

 

« Nous n’avons pas suffisamment de chambres disponibles par conséquent nous avons dû refuser du monde » affirme Laurent Abitbol, qui annonce la venue de « 540 participants » dans sa bonne ville de Lyon à l’occasion du congrès du réseau Selectour.

 

Au regard de l’actualité (surcharge GDS, norme NDC…), la tenue de cet évènement qui vient après celui de Manor et celui des Entrepreneurs des Voyages devrait être riche d’enseignements. Après l’intervention de Jean-Marc Janaillac à Lille, celle de Patrick Alexandre, directeur général adjoint d’Air France, sera particulièrement auscultée. Amadeus pourrait aussi prendre la parole.

 

Dans les travées du Palais des Congrès de Lyon, les fournisseurs s’attendent également à de plus amples précisions quant aux futurs référencements. Avec ou sans le GIE intégrant Havas, Laurent Abitbol pourrait en effet proposer aux tour-opérateurs un nouveau contrat pour la période 2019 – 2021. « Non » coupe tout de suite le président de Selectour, « ce congrès est une fête, et ce n’est pas le lieu pour faire des annonces ». Pas de scoop en perspective alors, « s’il y en a, je les réserve pour les adhérents » ajoute encore l’intéressé. Les négociations avec les fournisseurs, « elles n’ont pas commencé, poursuit Laurent Abitbol, et cela doit rester de l’ordre du privé ». Le dirigeant insiste surtout sa volonté « d’établir un contrat gagnant-gagnant avec les partenaires ». Charge à ces derniers de « s’engager sur des objectifs afin de gagner de l’argent ».

 

Comme chaque année, le premier réseau français d’agences de voyages – 1 200 points de ventes –  fera part de ses résultats. 2017 s’annonce d’ailleurs comme celle du « record absolu ». En 2016, Selectour a réalisé un chiffre d’affaires global de 2,6 milliards d’euros pour plus de 2 millions de clients.

 

Dès aujourd’hui, et pour la première fois, tous les salariés du réseau (vendeurs tourisme, groupes, affaires, chefs d’agence, chefs de plateau, dirigeants…), sont conviés à un grand workshop avec les partenaires référencés. C’est le lendemain jeudi 7 décembre qu’aura lieu à 08h30 l’ouverture officielle du congrès dans le Grand Amphithéâtre du Palais des Congrès de Lyon.

 

L’un des temps forts de ce congrès placé sur le thème de l’évolution sera sans nul doute l’intervention de Nicolas Sarkozy. Vendredi 8 décembre à partir de 09h30, l’ancien président de la République partagera son expérience de l’économie, son regard sur le réseau et comment le modèle coopératif peut participer au dynamisme hexagonal. « C’est quelqu’un qui représente la France. Je suis très fier de le recevoir. D’autant plus que c’est sa première conférence en France depuis qu’il n’est plus le président » résume Laurent Abitbol.

 

A noter que les séances plénières et débats seront animés par l’ancien footballeur champion du monde Franck Leboeuf, et Bernard Sabbah, consultant média à RTL. Le jeudi un diner gastronomique aura lieu à l’Abbaye de Collonges au Mont d’Or (Paul Bocuse). Il précédera un concert d’Enrico Macias. Le dîner de gala « Fête des Lumières » aura lieu le lendemain au Centre de Congrès de Lyon suivi d’une soirée spectacle avec le groupe « Soul Orchestra ». « Cela va être un congrès festif où la bonne humeur va régner » conclut Laurent Abitbol.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *