Booking.com s’étend sur le marché indien

i-tourisme

Le site de réservations d’hébergements en ligne lorgne sur un marché en plein expansion, celui de l’Inde, pays qui rassemble le plus d’internautes au monde après la Chine. 

 

Le potentiel du marché numérique indien est colossal, et cela, Booking.com l’a bien compris. En effet, selon les derniers chiffres de la Banque mondiale, les internautes indiens représentent 34,4% de la population totale du pays (333 millions de personnes), faisant de l’Inde le pays ayant le plus d’utilisateurs internet derrière la Chine. Pourrait-il d’ailleurs rattraper l’empire du Milieu et ses 770 millions d’internautes ? Une chose est sûre, il s’en rapproche. D’après l’agence de recherche Kantar IMRB, l’Inde compterait 627 millions d’internautes en 2019, poussés par la progression de l’internet dans les zones rurales.

 

Booking.com enregistre une croissance de 68% en Inde

 

La croissance est d’ailleurs mesurable dans bien des domaines, à commencer par l’économie. L’Inde fait partie des pays du G20 qui présente le taux de croissance le plus élevé (7%) d’après une étude de l’OCDE de 2017. Cette vigueur économique a entraîné une hausse des revenus qui n’est pas sans effet sur le secteur touristique. En effet, les Indiens prennent de plus en plus goût aux vacances comme en témoignent ces récents chiffres : la contribution directe du tourisme au PIB devrait passer de 98 milliards de dollars en 2018 à 106,9 milliards de dollars en 2019. Si la croissance économique y est pour beaucoup, la révolution numérique, notamment à travers les réseaux sociaux, joue un rôle important dans le désir de voyage. 

Ainsi, la plateforme de réservations de voyages en ligne, Booking.com, a déclaré auprès de journalistes lors d’un voyage de presse au siège de Booking.com, que l’Inde figurait parmi les pays les plus dynamiques en matière d’hébergement alternatif, c‘est-à-dire, autres que les hôtels, centres de villégiatures… Interrogé par le quotidien économique indien, The Economic Times, Gillian Tans, le PDG d’Amsterdam, Booking.com, a affirmé que la progression de l’offre dans cette région du monde avait grimpé de 68% l’an dernier. Avec désormais 800 000 inscriptions sur la plateforme, le pays est celui qui observe l’une des plus rapides croissances au sein de la société.

 

Les voyages à t’étranger aussi plébiscités

 

Si les hôtes indiens se font plus nombreux, les locaux quittant le pays pour se rendre à l’étranger le sont tout autant. Selon Booking.com, les touristes indiens ont tendance à plébisciter Dubaï, Bangkok, Singapour, Londres et Kuala Lumpur parmi les villes les plus populaires et New Delhi, Mumbai, Bengaluru, Chennai et Hyderabad à l’échelle nationale. Aussi, d’après l’enquête interne à Booking, les voyageurs indiens interrogés envisagent de rester au moins une fois dans un type de logement dans lequel ils ne sont jamais allés auparavant. Une position qui suit une tendance mondiale qui privilégie la diversité et l’authentique. 

Compte tenu de ces évolutions, Booking.com a révisé sa stratégie pour faire de l’Inde une nouvelle destination phare de son répertoire, comme l’indique Gillian Tans dans son interview à  The Economic Times : « Depuis quelque temps, nous nous concentrons sur les villes de rang 1. Cependant, comme nous attirons également beaucoup l’attention des villes de niveaux II et III, nous nous concentrerions davantage sur elles cette année ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *