Egypte : une chaîne de télé retransmet en live l’ouverture d’un sarcophage

i-tourisme

Le média américain Discover a diffusé hier en direct à la télé et sur les réseaux sociaux, l’ouverture d’un sarcophage vieux de plusieurs milliers d’années. Une stratégie qui pourrait s’avérer payante pour booster le tourisme. 

 

Secouée par une instabilité politique et par des attentats depuis la révolution en 2011, l’Egypte tente par tous les moyens de séduire des touristes potentiels. Le pays multiplie ainsi les coups de communication et points presse pour dévoiler au grand public des trésors cachés de son histoire. Dernière action en date, la diffusion en direct par une chaîne de télévision américaine de l’ouverture d’un sarcophage égyptien vieux de 2500 ans. C’est le media Discovery, diffusé dans 180 pays dont l’Egypte, qui a filmé la scène dans la nuit de dimanche à lundi sur le site de la ville de Minya au sud du Caire. Elle a également été retransmise sur Twitter en live video sous le hashtag “EgyptLIVE” et a été vue plus de 75 000 fois. Ces images montrent une équipe d’archéologues égyptiens au dessus de trois sarcophages ouverts, dont l’un appartenant à un prêtre du dieu Thot, contemporain de la 26ème dynastie (664-525 avant notre ère).

 

Une croissance du tourisme de 54,7% en 2017

 

Accusées à plusieurs reprises de négligence dans la conservation de leurs antiquités, les autorités égyptiennes semblent désormais accorder une importance à ses vestiges pour relancer le secteur du tourisme. Secteur qui s’est notamment relevé ces deux dernières années. En effet, la terre des Pharaons a reçu 8,2 millions de touristes en 2017, soit une croissance de 54,7%, revenant ainsi dans le top 10 des ventes en France. Ces découvertes régulièrement présentées devant les médias constituent autant d’arguments pour face à la concurrence d’autres destinations touristiques.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *