Ile-de-France Mobilités et la RATP se convertissent au MaaS

i-tourisme

Les deux groupes de gestion des transports et de la mobilité en Ile-de-France vont proposer à l’essai une application de mobilité multimodale. 

 

Après la SNCF et son assistant de mobilités, le Syndicat des transports d’Île-de-France et le réseau des transports parisiens se lancent également dans le MaaS. Les deux établissements publics viennent de s’associer pour mettre en service une application de mobilité intégrée d’ici un peu plus d’un an. Mobilité intégrée, quésako ? Il s’agit d’un projet qui préconise la combinaison des modes de transport collectifs, à savoir, les transports en commun, le vélo, le covoiturage, les taxis, VTC… Elle doit également intégrer les titres de transports dématérialisés, les calculs d’itinéraires, la réservation, le suivi en temps réel des imprévus, des propositions de solutions alternatives.

 

Une phase de test pendant six mois

 

Avant la mise en service définitive prévue en 2020, la RATP et Île-de-France Mobilités soumettent à l’expérimentation une application test « MaaX » (Mobility as an Experience). Celle-ci sera disponible dès le mois de novembre et pour six mois auprès de 2000 Franciliens bêta-testeurs. Les premiers utilisateurs auront la possibilité de sélectionner sur une seule et même plateforme différents modes de transport pour un trajet proposés selon la géolocalisation de l’usager. Seul le paiement du ticket ou de la réservation n’est pas encore intégré à cette plateforme commune :  cette étape finale s’opérera sur l’application ou le site des opérateurs de mobilité.

Le dispositif a la même vocation que l’assistant de mobilités SNCF lancé en juin dernier, à la différence près qu’il couvre un périmètre restreint, délimité à la région Île-de-France. Cette expérimentation est l’occasion pour les deux entités  de la région Île-de-France de mesurer l’intérêt des Franciliens pour ces nouveaux outils et de collaborer avec un écosystème privé représenté par les différents opérateurs de mobilité de la région parisienne.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *