Travelwell apaise les passagers aviophobes

i-tourisme

Cocorico dans le monde de l’aviation et des nouvelles technologies. La société française PXCom vient de remporter le Grand Prix de l’Innovation aux Inflight Awards avec sa solution Travelwell censée lutter contre la phobie de l’avion. 

 

Ils seraient entre 10% et 40% de la population mondiale à être angoissés à l’idée de prendre l’avion. Soit autant d’individus pour qui le fait de se rendre en vacances peut se révéler être un cauchemar. Alors bien sûr, ils auront écumé les différents sites “psycho” qui recensent les “top 10 des conseils en cas d’aviophobie” pour s’en débarrasser. Mais rien n’y fait. Cette peur incontrôlable peut se manifester lorsque l’on se trouve dans l’avion mais aussi à tout autre moment, lors de la réservation ou de la préparation des bagages par exemple. Elle en devient handicapante pour les voyageurs réguliers, dans le cadre de vacances ou de déplacements professionnels. Pourtant, 2017 a été décrétée comme étant l’année la plus sûre de tous les temps tant par le nombre d’accidents qu’en termes de victimes », par l’Aviation Safety Network (ASN). Les prochains chiffres de 2018 devraient confirmer cette logique. 

 

Relaxation et méditation à bord

 

Peut-être trouveront-ils désormais leur remède miracle dans la solution Travelwell proposée par la société française PXCom. En compétition cette semaine aux Inflight Awards à Dubai, Travelwell vient de remporter le prix “Supplier innovation” qui récompensait pour la première fois cette année le meilleur développement multimédia de cabine et connectivité (IFEC). Mais qu’a-t-elle de si révolutionnaire cette application ? Intégrée aux écrans des sièges d’avions, elle propose une boîte à outils d’activités “bien-être” pour détourner l’attention du passager stressé et afin de maximiser son confort tout le long du vol. Il amène ainsi à bord une professeure réputée de yoga, Charlotte Dodson, qui les accompagne grâce à des programmes de méditation, de respiration ainsi que des conseils nutritionnels. L’objectif est d’offrir aux voyageurs une expérience immersive de détente renforcée par l’équipement mis à leur disposition : des casques à réalité virtuelle (AlloSky) développés spécialement à destination des compagnies aériennes par la start-up française SkyLights. « Nous sommes extrêmement fiers de cette récompense qui vient saluer le travail de nos équipes d’ingénieurs basées au cœur de la Technopole Bordeaux Montesquieu« , s’est félicité Cyril Jean, CEO de PXCom. S’il est parfois difficile d’appliquer des conseils anti-stress appris en amont d’un voyage, ce support de divertissement accompagne le passager tout au long de son vol et même après via l’application mobile de la compagnie aérienne. Spécialisé dans la publicité digital à bord, PXCom participera du 2 au 4 avril prochain à un deuxième concours, les Crystal Cabin Awards à l’occasion de l’Aircraft Interiors Expo à Hambourg, avec l’espoir de ramener une nouvelle victoire française.

 

Des stages pour affronter l’aviophobie

 

Cette phobie étant particulièrement répandue au sein de la population mondiale, certains acteurs du secteur aérien se sont emparés de la question sous l’angle pédagogique. Brussels airlines propose par exemple des stages contre la peur de voler. Des thérapeutes comportementaux et professionnels de l’aviation accompagnent les participants pour leur apprendre à maîtriser leur anxiété à la vue d’un avion. De la même manière, le groupe de tourisme allemand, TUI, a aussi pris le problème à bras le corps et propose en collaboration avec FreeSky depuis deux ans des formations spéciales qui immergent les personnes phobiques dans l’univers de l’aviation pour mieux le comprendre et l’appréhender.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Il est même désormais possible aux agences de communication, grâce à cette plateforme conçue par PXCom, de communiquer et faire de la publicité digitale dans les avions. Or, 4 passagers sur 5 n’ont pas achevé la préparation de leur séjour au moment d’embarquer : c’est dire les opportunités qui s’offrent aux annonceurs du secteur du tourisme (OT, monuments, musées, châteaux, commerces, CHR, …) pour attirer à eux les millions de voyageurs qui viennent visiter notre pays chaque année !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *