Menu
S'identifier

Billet d'humeur

Azerbaïdjan : des curistes se soignent au mazout

Publié le : 12.04.2019 I Dernière Mise à jour : 12.04.2019

Image

En Azerdaïdjan, le pétrole qui sort des sols de Naftalan, une petite ville de quelque 10.000 habitants, est utilisé à des fins curatives…


Selon le Huffingtonpost, les propriétés de ce pétrole ont été découvertes par hasard il y a de nombreuses années, lorsqu’un chameau laissé pour mort à proximité d’une flaque de mazout aurait été guéri. Puis, les sanatoriums sont apparus et des méthodes de traitement ont été développées. Dans les années 80, Naftalan accueillait plus de 70.000 curistes par an.
Mais cette saine activité a été brutalement stoppée lorsque la guerre a éclaté, en 1988, entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Presque tous les sanatoriums sont reconvertis en abris pour les réfugiés du conflit…
Aujourd’hui, l’activité renaît petit à petit. Et sur place, les curistes sont ravis. « C’est si agréable » dit l’un d’eux. « C’est un cadeau de Dieu » dit un autre… Ce traitement original consiste à s’immerger nu pendant dix minutes dans une baignoire remplie de mazout chauffé à 38 degrés. Seule contrainte : éviter de fumer…

Auteur

  • Nicolas Barbéry

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format