Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Billet d'humeur

Comment la SNCF peut-elle entretenir ses voies… sans glyphosate ?

Image
Chaque année, la SNCF utilise de 35 à 38 tonnes de glyphosates, ce désherbant, qui, accusé d’être cancérigène, sera interdit en France en 2021. La SNCF cherche des alternatives…

Pour la SNCF, l’enjeu est de taille car les herbes folles qui poussent de façon anarchique sur les voies posent un sérieux problème de sécurité. Du coup, le transporteur cherche d’autres solutions. Mais c’est compliqué. En avril dernier, le responsable de la maintenance de l’infrastructure déclarait à propos du remplacement du glyphosate, "on a plusieurs solutions, on a encore beaucoup d’incertitudes sur les coûts, sur l’efficacité, sur l’impact environnemental". Bref, les chercheurs cherchent. Mais ne trouvent pas. Reste le désherbant thermique… Mais ça ne va pas arranger le réchauffement climatique !

Auteur

  • Nicolas Barbéry
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format