Menu
S'identifier

Destinations

Japon : Nara se donne à voir et à boire à Paris

Publié le : 26.03.2015 I Dernière Mise à jour : 26.03.2015

Nara est représentée par l’agence JTB sur le marché français depuis le début 2015.

Ville de traditions, l’ancienne capitale japonaise est réputée pour la qualité de son saké et de son thé. Lundi soir à Paris, après une initiation à cette ville de traditions et au rakugo, ce fut le temps de la dégustation. 

Pas de slides Powerpoint en chiffres et en images pour la soirée "Nara" au Palais Brongniart le 23 mars ! Mais le choix judicieux d’une présentation originale et très vivante par un rakugoka.
Formé par un maître japonais à cet art traditionnel du conte, Stéphane Ferrandez a narré la ville, ses daims emblématiques et la visite d’une maison de thé par un couple de touristes, lui bougon, elle enthousiaste. Le tout avec une verve et une expressivité incroyables.

Ensuite, pour introduire le thème du saké, il a raconté une histoire du répertoire du rakugo : un homme, son domestique grand buveur et un tenancier d’auberge. Un moment extraordinaire, tant la transposition en français des personnages et de leurs niveaux de langage donnait l’impression de voir un film japonais. Le public fut d’ailleurs conquis. A l’image de Naomi Takei, de l’agence spécialiste JTB : "Stéphane Ferrandez fait preuve d’une incroyable justesse d’interprétation, on est véritablement plongé dans la culture nippone." Ce fut ensuite le tour de la dégustation.
 
Le berceau du saké
Car pour se présenter à Paris, la ville japonaise a choisi d’offrir ce soir-là une dégustation de sakés et de thés. Nara est en effet réputée comme "le berceau du saké" a expliqué le maire de la ville, Gen Nagakawa venu à Paris pour l’occasion. "C’est dû à la bonne qualité de l’eau et du riz dans cette région" a précisé la réalisatrice Naomi Kawase originaire de la ville et qui l’a filmée à maintes reprises.

Aux quatre tables aménagées en comptoir, l’alcool de riz fermenté était proposé sous forme de cocktails associés à un alcool de fruits ou bien nature, dans de petits verres. Titrant entre 14 et 16 degrés, le saké peut se boire chaud ou frais "comme un verre de vin blanc l’été, c’est le natsu reisyu" nous a expliqué la jeune représentante d’un négociant. Pour les amateurs, des dégustations de thé vert et rouge étaient aussi proposées ce soir-là.
 
Une étape incontournable au Japon
Ville de traditions, Nara est un incontournable d’un circuit touristique au Japon. L’ancienne capitale du Japon, au VIIIe siècle, compte de nombreux temples et sanctuaires anciens.

"Même les écoliers japonais y font des séjours, afin de voir ce qu’ils ont appris dans leurs livres d’histoire" a souligné l’ambassadeur du Japon en France, Yoichi Suzuki.  "La spiritualité est une composante majeure de l’atmosphère de Nara" a expliqué Madame Kawase. Citant des anecdotes personnelles du temps où elle était enfant, elle a parlé de sa grand-mère et des divinités des bois, des rivières… 

Nara mérite qu’on y reste davantage selon Jacques Lozac’h, de l’agence JTB qui représente la ville en France depuis le mois de janvier. "Idéalement, on peut prévoir une entrée par l’aéroport du Kansai avec Osaka, puis une journée et une nuit à Nara, Kyoto, etc. et une sortie Tokyo", suggère-t-il. 
 

Auteur

  • Myriam Abergel

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format