Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Institutions

Critères Iata : Agences et compagnies aériennes trouvent un terrain d'entente

Image
Les agences de voyages et les compagnies aériennes sont arrivées à un accord sur la question de l’évolution des critères financiers IATA. Tout devrait être officiel le 18 octobre.

Le ratio de liquidité (actif à court terme / passif à court terme) "avait été à l’origine des relations tendues, fin 2009, entre le Snav et les compagnies aériennes." Il fait sa réapparition, "mais dans des conditions très différentes de celles de l’an dernier et à un niveau très inférieur". Le ratio de liquidité complète donc les critères traditionnels : capitaux propres positifs et supérieurs à 1% des ventes IATA d’une année, fonds de roulement positif. Le seuil du ratio de liquidité est fixé à 1,03 en 2011, alors que dans le projet de 2009 il était de 1,15. Les agences satisfaisant aux 3 premiers ratios et déjà accréditées concernées disposeront d’un délai, jusqu’à septembre 2011 pour se mettre en conformité avec ce nouveau critère, ou fournir la garantie demandée. Il passera à 1,05 en 2012 avec une réduction de garantie de 25% pour les agences dont le ratio est compris entre 1,03 et 1,05. Puis en 2013 cette mesure sera complétée par une garantie réduite de moitié pour les agences dont le ratio sera compris entre 1,05 et 1,08; Enfin en 2014 Le seuil sera porté à 1,10 et la garantie sera réduite de 75% pour les agences dont le ratio se situe entre 1,08 et 1,10.

Pour réduire la garantie, le paiement pourra être bi-mensuel ou hebdomadaire

Lorsque des agences sont soumises à la garantie bancaire, cette garantie équivaut actuellement à deux mois moyens d’émission. Elle sera réduite de près de 25% en 2011, passant de 60 jours à 47 jours pour les paiements par virement. Elle demeurera, au moins provisoirement, de 55 jours pour les paiements par prélèvement, en raison des délais de rejet des prélèvements par les banques. Le paiement du BSP demeure mensuel et au 15 du mois suivant l’émission. A la demande des agences, afin de réduire le montant de la garantie, il pourra toutefois être bi-mensuel ou hebdomadaire.

Aménagement du ratio de liquidité pour les producteurs

Le Snav a obtenu un aménagement du ratio de liquidité pour les TO. Lorsque la non-atteinte du seuil du ratio de liquidité, tel que défini ci-dessus, déclenche la demande de garantie, un réexamen du ratio de liquidité est effectué en excluant les produits et charges constatés d’avance. Cette disposition va permettre à de nombreux producteurs de n’être pas pénalisés par l’introduction de ce nouveau critère. Enfin, le Snav  et les compagnies se sont accordées sur un suivi de l’impact de l’application de ce critère. Pour les nouvelles demandes d’agrément IATA une garantie minimum de 30 000 € sera demandée (elle pourra être réduite à 20 ou 15 000 € au cas de paiement bi-mensuel ou hebdomadaire).

Un projet de caisse de garantie

En relation avec le Snav, l’APS travaille à la mise en place d’une caisse spécifique de garantie qui pourrait se substituer à la garantie bancaire. La proposition résultant de cet accord sera présentée à la Paconf le 18 octobre.


Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format