Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Production

La destination Chypre, fort de ses vols directs, se relance sur le marché français

Le ministère du Tourisme de Chypre qui place le marché français comme prioritaire. Interview Florence Seguin responsable production chez Salaun Holidays

 

 

 

Quotidien du Tourisme : La destination Chypre, fort de ses vols directs, se relance sur le marché français. Quelles sont vos prévisions ?

Florence Seguin : Nous visons dans les 2000 pax sur 2023. Ce chiffre peut sembler modeste, mais nous relançons la production. Nous comptons beaucoup nous développer sur cette destination. Elle bénéficie de nombreux atouts en phase avec les attentes des touristes aujourd’hui : une sécurité sanitaire assurée tout comme la sécurité tout court des voyageurs. L’île est une destination sûre, sans délinquance aucune. Un climat favorable toute l’année et une palette de multiples activités pour des expériences pleines de sens. Tout cela est très tendance, sans compter la gastronomie qui fait partie des atouts à valoriser. Mais il faut le faire savoir.

Quotidien du Tourisme : Tout le monde connaît Chypre

Florence Seguin : Croit connaître. La destination a besoin de promotion pour mettre en avant cette diversité. Évidemment, les hôtels et les plages n’ont pas besoin d’un coup de projecteur supplémentaire. Mais l’intérieur des terres recèle de trésors. Ce n’est pas pour rien que le ministère du Tourisme lance un programme destiné à mieux faire connaître les villages, l’artisanat local, les campagnes, la montagne, les paysages et bien sûr les vignes.


Crédit photo : Chantha Chea

Quotidien du Tourisme : Le vin, c’est important pour le pays ?

Florence Seguin : Particulièrement important. Ce n’est pas une route des vins que les touristes peuvent découvrir, mais des routes des vins. Les itinéraires sont bien identifiés et serpentent à travers de superbes paysages vallonnés. Les touristes se promènent le long des vignes, de village en village, tous plus pittoresque les uns que les autres. Les caves à visiter valent des détours entre le spectaculaire des modernes et le caractère authentique des traditionnelles.


Crédit photo : Chantha Chea

 

Quotidien du Tourisme : Quelle est votre position par rapport au nord, la zone turque occupée ?

Florence Seguin : Elle est sans ambiguïté. La partie occupée de l’île n’est pas reconnue par l’ONU. S’il vous arrive un problème, vous n’êtes pas pris en charge. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères le précise clairement. Aussi, nous proposons des visites uniquement à la journée encadrée par notre réceptif avec une assurance spécifique pour découvrir les sites les plus intéressants.

Quotidien du Tourisme : Vous êtes confiante pour le redémarrage de la destination ?

Florence Seguin : Avec des vols directs, les perspectives se présentent dans de meilleures conditions, aidées en cela par les efforts de promotion du ministère du Tourisme de Chypre qui place le marché français comme prioritaire. Nous proposons actuellement 2 produits : Mosaïque Chypriote qui allie les plaisirs de la mer et le farniente à la découverte du patrimoine culturel de l’île et les Marchés de Noël à Chypre.

 

Quotidien du Tourisme : Les Marchés de Noël, ce n’est pas un peu trop en décalage ?

Florence Seguin : Justement. Nous offrons la seule alternative de la Méditerranée pour vivre une expérience découverte différente. L’idée consiste, au-delà du folklore, à rencontrer des artistes locaux, de prendre part à des ateliers, de participer à des activités, de goûter la gastronomie de l’arrière-pays, etc

 

Quotidien du Tourisme : Comment vous situez vous au niveau des prix, Chypre n’a pas la réputation d’être bon marché ?

Florence Seguin : Le niveau de vie de Chypre est plus élevé que celui de la Grèce, c’est certain. Avec un temps de vol de 4h30 et des prestations toujours qualitatives, ceci explique cela. Mais vous bénéficiez d’un climat plus tempéré, ce qui est un plus indéniable. Les autorités du tourisme se vantent à juste titre de posséder les eaux les plus cristallines de la Méditerranée, de quoi attirer les amateurs de plongée. D’ailleurs, le tout premier écomusée d’art contemporain en Méditerranée, le MUSAN, composé de 130 sculptures sous-marines, vient de voir le jour.

 

Quotidien du Tourisme : on peut nager pour les voir ?

Florence Seguin : Bien sûr, c’est à 200 m du rivage et 10 m de profondeur. Mais pour un nageur, pas de problème.

Quotidien du Tourisme : Pour conclure, quelles sont les compagnies qui desservent Chypre en vol direct ?

Florence Seguin : Ryan Air et Wizz Air au départ de Beauvais. Ryan Air au départ de Marseille et Charleroi. Transavia au départ d’Orly. TUS Airways depuis Paris CDG et Toulouse. Nous attendons par ailleurs l’ouverture de nouvelles lignes de provinces pour 2023.

 


Crédit photo : Chantha Chea

Lien sur Mosaïque Chypriote

lhttps://www.salaun-holidays.com/circuits-chypre-mosaique,chypriote-231907.html

 

Lien sur Marchés de Noël à Chypre


Crédit photo : Chantha Chea

https://www.salaun-holidays.com/circuits-chypre-marches,de,noel,a,chypre-231627.html

Si l’on se réfère au programme de Salaun Holidays : Marchés de Noël à Chypre, les atouts apparaissent dans toute leur richesse et diversité. Résumé du circuit :

Et si cette année, vous découvriez les marchés de Noël à Chypre ? Au-delà de la mer, du soleil et de ses 11000 ans d'Histoire et de civilisation, Chypre veut se créer une nouvelle identité en plaçant sa population au cœur d'un tourisme durable autour des produits locaux, de la gastronomie, de l'artisanat dans l'arrière-pays ou encore de la création de villages de Noël que nous vous invitons à découvrir au fil des marchés, des stands de mets traditionnels et diverses animations artistiques.

Jour 1 :

Arrivée à Limassol, appelée Lemessos par les Grecs, ville portuaire bordée d'une riviera longue de 18 km et centre économique de l'île.

Jour 2 : PAPHOS ET SA REGION

Route vers Paphos, capitale européenne de la culture en 2017 et sa région, inscrite sur la liste des trésors culturels et naturels de l'Héritage mondial de l'UNESCO, une terre chargée d'histoire et un des lieux les plus importants du monde hellénistique où l'on célébrait le culte d'Aphrodite, symbole de l'île. Dans un village de la région, dégustation chez l'habitant de la fabrication des fromages locaux. Visite des Tombeaux des Rois et du site archéologique de Kato Paphos. Traversée de la base militaire souveraine britannique d'Akrotiri-Episkopi.

Jour 3 : KOURION ET KOLOSSI

Visite de l'antique cité-royaume de Kourion et de la tour-donjon de Kolossi puis découverte du vieux quartier du château médiéval où fut célébré en 1191 le mariage de Richard Cœur de Lion et Bérengère de Navarre, l'ancien port entièrement revisité et la nouvelle marina.

Jour 4 : KYKKOS ET LES TROODOS

Route pour les Troodos et visite du monastère de Kykkos. À Omodhos dans la région des villages à vin, dégustation du fameux Commandaria, un des cépages les plus réputés de l'île. Visite du vieux pressoir à vin et de l'ancienne église de la Sainte-Croix. Déjeuner traditionnel de mezzes. À Anogyra, dégustation de produits à base d'olive et de Pastelli, confiserie locale issue de la noix de caroube. Découverte, au fil de la journée, des marchés de Noël des villages traditionnels.


Crédit photo : Chantha Chea

Jour 5 : LARNACA ET SA REGION

À Vavla, visite du couvent d'Aghios Minas. Route via Kato Drys, village aux ruelles étroites bordées de maisons traditionnelles au charme authentique et fréquenté pour la fabrication de dentelles de la région. Visite du musée de l'Abeille et de la Broderie. Dégustation de produits issus du miel. Continuation vers Larnaca. Visite de la collection Pierides. Découverte, au fil de la journée, des marchés de Noël des villages traditionnels.

Jour 6 : NICOSIE NORD ET SUD

Découverte de Nicosie, dernière capitale européenne coupée en deux par la tristement célèbre ligne verte ou ligne Attila, longue de 18 km qui sépare l'île en deux. Visite du musée archéologique. Puis passage frontalier à pied dans le nord et visite pédestre avec la cathédrale sainte Sophie et le Büyük Han, superbe caravansérail construit en 1572.

Jour 7 : LES EGLISES UNESCO DU TROODOS

Départ sur la route des églises byzantines placées sous la protection de l'UNESCO. Visite dans le village d'Agros réputé pour ses cultures de roses ainsi que sa production de salaisons, confitures et confiseries faites maisons, d'une distillerie et d'un atelier avec plusieurs dégustations. À Kakopetria, visite de l'église Aghios Nikolaos Tis Stejis et déjeuner de truite, typique de la région. Visite dans le village de Galata de l'église Panaghia Podhitou. Puis dégustation de vins issus de cépages autotochnes dans l'un des plus beaux vignobles de Chypre, à la sortie du village de Pelendri. Découverte, au fil de la journée, des marchés de Noël des villages traditionnels.


Crédit photo : Chantha Chea


Crédit photo : Chantha Chea

 

Auteur

  • Chantha Chea
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format