Thaïlande, Japon, Singapour… Pourquoi les compagnies de croisières parient sur l’Asie

Croisières
Les paysages karstiques de Thaïlande incontournables d'une croisière en Asie.

La Méditerranée reste de loin la destination numéro un sur le marché français de la croisière. Pourtant, les compagnies multiplient les itinéraires en Asie. Synonyme de beaux voyages, la région attire aussi bien les croisiéristes habitués que des voyageurs qui auront l’occasion de découvrir le produit et d’y revenir.

 

Les Français aiment les grands voyages mais pas toujours évident de choisir une destination asiatique. D’autant qu’en allant aussi loin, la tentation est grande de découvrir plus d’un pays. Avec un bateau de croisière, l’agent de voyage peut proposer à ses clients d’en visiter plusieurs sans qu’ils aient à refaire leurs valises. De même, sur les navires destinés à la clientèle européenne, le vendeur pourra rassurer sur l’offre culinaire, les spectacles, le personnel d’encadrement…

 

Programmées durant la saison hiver –excepté sur le Costa Fortuna, présent dans la région à l’année–, les croisières asiatiques représentent une offre alternative par rapport aux Caraïbes. Un produit auquel l’agent de voyage ajoute les vols et a minima une nuit d’hôtel avant la croisière voire un séjour en combiné.

 

Cambodge et Indonésie en nouveauté pour Star Clippers

Chez Star Clippers, où les croisières en Asie ont repris à l’hiver 2016, on ajoute cette saison de nouveaux itinéraires vers le Cambodge et Bali. « Les croisières en Asie ont du succès, explique Béatrice Frantz-clavier, directrice commerciale de Star Clippers. Ce que les clients apprécient, outre la navigation à bord de notre voilier qui est un produit totalement différent, c’est son côté circuits. En escale, les excursions se font en petit comité de 30 à 50 pax sur un total d’environ 150 passagers. Nous en proposons 3 à 4 (à thématique sports, culture, nature) par croisière. »

Pour la compagnie qui compte un taux de 48% de repeaters (sur tous ses navires et toutes les mers), l’enjeu est de renouveler l’offre auprès de sa clientèle. Elle attire aussi de nouveaux clients via les partenariats TO avec Asia, Climats du Monde, Un Océan de Croisières qui vont insérer une croisière Star Clipper en Asie dans un programme à la carte avec du séjour pré et post. Pour optimiser sa programmation asiatique, Star Clippers multiplie les croisières thématiques (yoga, bien-être, gastronomie).

 

Costa, précurseur en Chine

Il n’y a pas que les offices de tourisme qui veulent capter la clientèle asiatique. Les compagnies de croisières aussi! Costa par exemple a lancé des croisières en Asie dès 2006. « Nous avons ouvert la voie à un marché en devenir, explique Georges Azouze, président de Costa Croisières France. A l’époque la croisière n’était pas encore un mode de voyage prisé localement. » Depuis, la compagnie a créé Costa Asia, une filiale avec 5 navires basés à Shanghai entièrement consacrés au marché chinois. Mieux, elle a fait construire l’an dernier un navire pour passagers chinois, le Costa Venezia. Son jumeau, le Costa Firenze doit sortir des chantiers navals fin septembre.

D’autres bateaux Costa accueillent des passagers occidentaux et asiatiques (Japonais, Coréens). Ils vont effectuer des itinéraires en Asie du Sud-Est (Singapour, Hongkong,Malaisie, Thaïlande…) dits en papillon (2×7 jours) « à des prix extrêmement abordables comme 1.000 euros les 14 jours » souligne Georges Azouze. « La croisière est compétitive », renchérit-il. L’agent de voyages joue là son rôle de « prescripteur en proposant une expérience de croisière exotique, en Asie ou au Moyen-Orient ». La compagnie, elle, se félicite d’avoir enrichi la proposition de son catalogue global. « Les croisières en Asie nous différencient de nos concurrents et les Français sont demandeurs» affirme Georges Azouze.

 

MSC s’ouvre à l’Asie

Depuis 8 ans, MSC a lancé des croisières au Moyen-Orient. La compagnie y positionne chaque hiver 1 à 2 navires pour une découverte des Emirats. Le Bellissima, son dernier-né, a ainsi rejoint en novembre dernier le port de Dubaï. Il partira sur l’Asie au printemps 2020. A l’hiver 2016-2017, la compagnie s’est lancée sur l’Asie « afin de proposer à la clientèle locale une alternative aux compagnies présentes ».  Si la compagnie mise sur l’Expo universelle 2020 de Dubaï avec le MSC Seaview, elle « commence à proposer certaines croisières asiatiques sur les marchés européens et américains ».MSC Bellissima en Asie en 2020

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *