Au revoir Google Trips, bonjour Google Voyages

i-tourisme

Google vient d’annoncer la fin de son outil de planification de voyages, Google Trips, au profit d’un moteur de recherches censé être plus complet. Son nom ? Google Voyages. 

 

Ce n’est pas la première fois que Google met fin à l’un de ses services, pourtant très utile aux yeux de ses utilisateurs. Après avoir dissous la messagerie intelligente Inbox en mars 2019, c’est au tour de l’application Google Trips de rejoindre le cimetière Google. L’application sera définitivement retirée le 5 août prochain, comme l’a annoncé la firme de la Mountain View sur une page de support. Ce guide personnalisé de voyages n’avait pas trois ans et affichait pourtant plus de cinq millions de téléchargements. Il offrait la possibilité de planifier ses vacances, ses sorties et de trouver des activités en fonction de l’endroit où l’on se trouve.

L’utilisateur pouvait ainsi retrouver via son adresse gmail, ses réservations (vols, hôtels, locations de voiture et restaurants), les notes qui s’en rapportent, et même obtenir les prévisions météorologiques correspondant aux dates de voyage. Il pouvait également accéder à des programmes d’activités personnalisables, à des suggestions et conseils voyages proposées grâce à la géolocalisation. Tout était alors centralisé sur Google Trips. Enfin, la possibilité de l’utiliser hors connexion internet constituait l’un de ses principaux avantages.

 

Plus d’options sur Google Voyages ?

 

Aucune raison n’a été invoquée pour expliquer cet arrêt mais il est tout de même fort probable qu’il soit concomitant avec l’arrivée d’un petit nouveau dans la famille Google : le service “Voyages”, disponible à l’adresse suivante : Google.com/travel/. Sur sa page de support annonçant la fin de son outil, Google accompagne l’utilisateur vers d’autres services alternatifs, notamment Google Search, Google Maps et Travel. Certaines options seront d’ailleurs bientôt disponible sur cette dernière, comme par exemple la possibilité d’ajouter, de modifier des notes anciennement prises sur Google Trips et de les transférer sur la page google.com/travel. Aussi, la plupart des fonctionnalités de géolocalisation de Trips se retrouvent sur Maps, notamment la possibilité de découvrir les activités à proximité d’une destination ou les adresses déjà enregistrées. Enfin, l’option “réservation de voyages” n’a pas encore été développée, de même que l’usage hors connexion. Ils le seront prochainement, également sur Maps. Aussi, un voyage réservé vers une autre application, par exemple la SNCF ou Trainline, pourra apparaître directement via Google Voyages grâce à l’identification du compte Gmail. 

 

Google s’impose dans l’e-tourisme

 

Avec ces derniers changements, la famille Google semble encore faire des “petits” dans le domaine du voyage. En effet, les dernières actualités (nouvelle version de Book on Google, l’intégration de nouveaux filtres sur Maps) confirme l’intérêt du géant américain pour le segment “e-tourisme”. Seulement voilà, l’offre n’est-elle pas justement trop pléthorique ? Entre Google Flight Search, Google Hotel Finder ou encore Google Check Out, le nombre de services dédiés ne cesse de croître avec le risque peut-être de perdre le client. Avec Google Voyages, intégré à son moteur de recherche Search, cette dispersion pourrait être amoindrie puisqu’il doit rassembler l’ensemble de ces outils. Lancée il y a tout juste un mois, l’application n’a toutefois pas encore véritablement pu faire ses preuves.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *