E-commerce : quelles sont les start-up les plus innovantes du marché ?

i-tourisme

La Fevad en partenariat avec KPMG viennent de révéler les résultats de leur concours « Start-me Up » qui avait pour but d’élire les jeunes entreprises les plus performantes en matière d’e-commerce. 

 

Cinquante-six dossiers ont été déposés dans le cadre du challenge « Start-me Up » organisé par la Fevad et KPMG, depuis avril. Cinq seulement ont été retenus et ont pu pitcher devant le top 100 e-commerce le 26 juin, lors des « Enjeux e-commerce » organisés par la Fevad.  Ce rendez-vous invite à réfléchir sur les grandes tendances du e-commerce pour aujourd’hui et demain. Parmi ces tendances, le fait que les marques investissent de plus en plus dans l’e-commerce afin de se tenir au plus prêt de leurs consommateurs,  comme le souligne Marc Lolivier : « La présence des marques sur internet n’est pas nouvelle. Ce qui change aujourd’hui, c’est leur nouvelle approche du commerce électronique. L’e-commerce est à l’aube d’une nouvelle révolution dont l’onde de choc va impacter l’ensemble du commerce. » Les jeunes pousses et les digital native feront sans aucun doute partie de cette révolution. Cinq des plus prometteuses ont été sélectionnées à ce titre. Quelles sont-elles ?

 

FACIL’iti rend la navigation web plus accessible à des personnes ayant par exemple des problèmes de vision, des besoins moteurs (maladie de Parkinson, sclérose en plaques…), cognitifs (Dyslexie, épilepsie photosensible…), mais aussi des besoins temporaires (fatigue visuelle, migraine ophtalmique…). Pour le trouble de l’achromatie, la solution adapte l’interlignage des textes pour garantir le confort de lecture, et modifie les couleurs du site pour assurer un contraste suffisant entre les fonds et les textes. Ces petites « béquilles » pourraient aussi permettre à 25% de la population concernée par l’un de ces handicaps, plus ou moins majeur, selon l’OMS, de retrouver un meilleur confort de navigation.

 

Wishibam permet à n’importe quel magasin physique de s’inscrire sur une e-marketplace en un rien de temps. En effet, un magasin répertoriant plus de 20 000 références peut être digitalisé en moins de 30 minutes, sans solliciter les équipes IT de la marque, le smart CRM réconcilie les données clients (achats, préférences, parcours clients) physiques et en ligne pour monitorer des campagnes marketing ultra personnalisées sur tous les canaux.

 

TokyWoky donne la possibilité à des e-commerçants de développer des communautés de clients pour interchanger et ainsi améliorer leurs performances et l’expérience utilisateur.

 

Datakalab, cette start-up de la « brain tech » (la technologie du cerveau) utilise l’IA pour mesurer les émotions des consommateurs pendant le parcours clients sur un site. Cela permet d’identifier quels ont été les points forts de la marque ou à l’inverse les points faibles, les éventuels problèmes techniques.

 

AntVoice fait appel au « predictive targeting », une méthode qui a pour ambition de prédire une intention d’achat, lorsque le consommateur est encore en réflexion et n’a pas débuté son processus d’achat, grâce à l’intelligence artificielle. L’outil guide l’e-commerçant afin de trouver les emplacements publicitaires les plus performants, de piloter et d’optimiser les campagnes automatiquement.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *