[Fevad] En 2019, le nombre de cyberacheteurs a progressé de 4%

i-tourisme

Le nouveau baromètre Fevad/Médiatrie vient de révéler les résultats d’audience des sites marchands pour le premier trimestre 2019. Les tendances des mois passés se confirment avec une croissance significative du mobile et du drive qui séduisent davantage de commerçants et clients. 

 

En matière d’e-commerce français, rien de nouveau sous le soleil. Comme les mois précédents, l’audience des sites online continue d’augmenter au premier trimestre 2019, selon la Fevad. Chaque trimestre, la fédération du commerce en ligne et de la vente à distance s’associe avec Médiamétrie, pour publier le classement d’audience sur ordinateur, tablette et mobile des quinze premiers sites d’e-commerce. La progression est encore significative sur les trois derniers mois puisque 38,8 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne entre janvier et mars 2019, ce qui représente une augmentation de 1,3 millions de cyberacheteurs par rapport à la même période en 2018.

Après une petite stagnation en 2018, on assiste à une nouvelle augmentation du nombre de cyberacheteurs, de l’ordre de 4% par an”, indique Jamila Yahia-Messaoud, directrice du département Consumer Insights de Médiamétrie. Les moins de 35 ans sont parmi les cyberacheteurs les plus actifs bien que les seniors se mettent aussi au commerce en ligne et contribuent à cette progression. Autre tendance qui se confirme, la montée en puissance du commerce mobile. Chez certains sites, les visites sur smartphone représentent ¾ du trafic.

 

La grande distribution investit dans le drive

 

On voit également poindre le “boom du drive” qui croît de 7% en France. Ce modèle s’installe de plus en plus dans le paysage de l’e-commerce français, faisant d’ailleurs exception par rapport à d’autres pays européens, qui n’ont pas connu une telle progression. A l’échelle mondiale, seuls certains pays asiatiques font mieux, comme la Corée du Sud ou la Chine où l’e-commerce pèse déjà 20 et 18% des ventes de produits de grande consommation. Comme l’explique Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, le succès du drive tient à l’investissement des acteurs français de la grande distribution dans ce modèle : “Il permet aujourd’hui à la France d’être championne d’Europe sur ce segment e-commerce”. En effet, à ce jour, 5113 sites drive ont été recensés dans l’Hexagone.

 

Le secteur du voyage s’ancre dans le top 15 des sites online les plus visités

 

Enfin, à la lecture du top 15 des sites et applications “e-commerce” les plus visités en France au premier trimestre 2019, deux acteurs majeurs du voyage se distinguent et connaissent une légère remontée. Booking.com tout d’abord, gagne quatre places depuis le dernier baromètre et se hisse en 5e position derrière vente-privée et devant OUI.sncf qui, avec ses très bons scores de l’année passée, progresse à la 6e position. Autre nouveauté pour le secteur du tourisme, Airbnb, fait son apparition dans le tableau, entrant à la 14e place.  

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *