A l’aéroport d’Athènes, les passagers pourront utiliser leur visage comme carte d’embarquement

Nouvelles technologies

Avec sa solution SITA Smart Path, l’aéroport d’Athènes devient le premier aéroport européen à s’équiper de la technologie biométrique et offre ainsi aux passagers la possibilité d’utiliser la reconnaissance faciale. 

 

 

L’aéroport d’Athènes devient le premier aéroport européen à déployer la solution SITA Smart PathTM qui permet aux passagers d’utiliser leur visage comme carte d’embarquement. Ce service n’est offert pour l’heure qu’aux passagers de la compagnie grecque d’Aegean Airlines. Ils pourront ainsi user de leur “leur biométrie faciale” pour s’identifier aux étapes clés du voyage sans avoir à montrer leur passeport ou leur carte d’embarquement. Pour en bénéficier, les voyageurs doivent dans un premier temps se faire photographier à leur arrivée à l’aéroport et numériser leur passeport. Ils passent ensuite les portiques de sécurité en tant que “voyageur connu”, ce qui leur permet d’accélérer toutes les étapes avant d’embarquer.

 

Premier aéroport européen à se doter du Smart Path

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’intégration de cette technologie ne nécessite pas de travaux importants puisqu’elle se greffe directement aux kiosques d’enregistrement et aux portes d’embarquement à usage commun existants de l’aéroport.

Cela résoudra un défi majeur pour nous en ce qui concerne le flux constant de passagers dans la zone de sécurité. C’est un service que nous aimerions étendre à d’autres étapes du voyage dans le temps”, a défendu la compagnie.

Développé en premier lieu pour Aegean Airlines, le dispositif devrait être étendu aux compagnies partenaires du groupe “Star Alliance”. Après Brisbane, Doha, Mascate, Orlando, Miami et Boston, l’aéroport international d’Athènes est le premier aéroport européen à utiliser la solution Smart Path de SITA. D’autres hubs européen ou américains devraient implémenter cette solution en 2019.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *