Cap Inde Asie Infiny : enfin de l’eau !

Destination

En fin de soirée, il a plu sur Agra. Une pluie salutaire après une journée à la chaleur implacable. Mais l’on a bien résisté. De Jaipur à Agra, 245 km avec pour balises un étonnant puits à degrés et deux sites classés par l’Unesco, Fatehpur Sikri  et le fort d’Agra. En soirée, un gâteau d’anniversaire et des bougies sont dressés… Pour qui ?

 

A l’aube, il nous faut quitter Jaipur, dite « la ville rose ». En fait la couleur, proche du saumon, imposée sur les façades de la vieille ville est devenue un argument touristique, disons-le, quelque peu survendu. En direction de l’Est quasiment en droite ligne, la route vers Agra fend une contrée où se succèdent déserts ocres et plaines largement irriguées par les canaux de dérivation provenant du fameux canal Indira Gandhi.

 

Dans le bus, ça dort, un peu, ça rit, beaucoup, ça chante- surtout dans le fond avec le trio Thérèse, Kim et Céline qui est fan de Beyoncé. Véronique, notre précieuse « Mary Poppins » à la besace remplie  d’indispensables bonbons, Carambars, Citrate de bétaïne, désinfectant, et tout le bataclan. Bref, on n’a pas vu le temps passer lorsqu’on arrive  sur la première étape.

 

Batman

Dans le village d’Abhaneri, nous voilà devant un joyau connu des seuls initiés. Chand Baori, puits à degrés datant du moyen Âge. Plus que ses dimensions -un carré de 30 mètres de côté pour 20 mètres de profondeur-, c’est son architecture qui impressionne : 3.500  marches tout en zig-gag s’étagent contre les parois.

 

L’objectif de l’ouvrage : permettre aux villageois de récupérer les eaux de mousson pour nourrir leur quotidien. Aujourd’hui le puits n’est plus utilisé mais offre un terrain d’exploration sans fin aux  archéologues. Pour la petite histoire, le réservoir d’eau a servi de décor au film « The Dark Knight Rises », dernier opus de la trilogie Batman.

 

Grès rouge

Plus loin,  dans le district d’Agra, État d’Uttar Pradesh, halte à la cité désertée de Fatehpur Sikri construite par l’empereur Akbar dans la seconde moitié du XVIe siècle. Ce qui sera la capitale de l’empire Moghol, durant dix ans, est classé par l’Unesco. L’ouverture au public date de 1985.

 

Taillé dans un grès rouge flamboyant, le complexe décline derrière une muraille fortifiée de 6 km de long un nombre impressionnant d’édifices civils et religieux de style indo-islamique. Mosquée, palais, appartements, colonnes sculptées, jardins à l’anglaise… rien n’est meublé, mais là n’est pas l’essentiel.

 

Bon anniversaire, Brigitte

Agra en fin d’après-midi. La visite du fort taillé dans le grès rouge et classé au patrimoine de l’Unesco offre l’agréable sensation d’être star d’un jour. Toutes les cinq minutes, une famille nous demande d’être pris en photos à nos côtés. On se prête volontiers à l’exercice, prétexte à des échanges qui se terminent toujours par de grands sourires.

 

La visite de l’iconique Taj Mahal est prévue demain. Mais déjà, la silhouette blanche s’aperçoit de partout. Depuis le toit terrasse avec piscine de notre hôtel, le luxueux Four Points by Sheraton. Ou depuis le non moins luxueux Double Tree Hilton où le dîner sera l’occasion pour Brigitte (qui tient la plume) de souffler ses bougies d’anniversaire. Et d’être très gâtée par une dream team de rêve,  n’est-ce pas, Hervé ?

 

 

Pour voir le début de cet éductour Asie Infiny-Jet Airways, lire aussi:

« Top Départ »,

« Un sacré choc» ,

« Les havelis, vous connaissez?»

« De bikaner à Jodhpur, que du bonheur!»

« Du grand art !»

« En tuk-tuk sur l’autoroute »

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *