Nouvelles mobilités : la France met la gomme

i-tourisme

Après qu’une start-up française ait été révélée gagnante du prix européen des start-up pour la mobilité, le gouvernement a lancé un tour de France de la démarche « France Mobilité » pour valoriser de nouveaux modes de transports. 

 

 

Cocorico dans le monde des transports et de l’innovation ! Les résultats de l’European start-up prize for mobility viennent d’être révélées jeudi dernier à Bruxelles, en présence du Prince Albert de Monaco, parrain de cette deuxième édition. Parmi les cinq start-up gagnantes, l’une d’entre elles, Geovelo, fait rayonner le savoir-faire de la French Tech en Europe. Ce prix européen, soutenu par le Parlement européen et la Commission européenne, récompense les jeunes pousses valorisant un mode de transport éco-responsable. Geovolo, l’application de calculs d’itinéraires à vélo, concourait aux côtés de plus de 600 start-up européennes (dont quatre françaises).

Ce GPS exclusivement conçu pour les cyclistes propose une multitude de trajets, du plus recommandé niveau temps au plus sécurisé. Sa consécration confirme l’intérêt des citoyens européens pour le vélo, une solution de mobilité dont s’est saisi le ministère de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, dans le cadre de son plan vélo et mobilités actives. Il a été présenté par le Gouvernement en septembre dernier et a pour ambition de tripler d’ici 2024 la part modale du vélo dans les déplacements du quotidien, en passant de 3 à 9 %.

 

Tour de France de « France Mobilité »

 

Ce programme a pu être détaillé vendredi 12 avril dernier, lors de la première étape du tour de France de la démarche “France Mobilité” à Grans dans les Bouches-du-Rhône. Cette démarche collective n’est pas seulement dédiée au monde des start-up mais à tous les acteurs de ce secteur, collectivités locales, entreprises de transport, incubateurs, associations. A cette occasion, Elisabeth Borne a fait le déplacement, accompagné du Premier ministre, Edouard Philippe. Ce dernier a souligné l’engagement du gouvernement dans ce projet à grande échelle, pour dit-il “diminuer la dépendance des Français à la voiture”. Il a également annoncé un investissement à venir de 13,5 milliards d’euros dans les transports.

 

En s’arrêtant dans chaque région, la démarche France Mobilité doit guider les élus à mettre en place de nouvelles solutions de mobilité au sein de leur territoire (covoiturage, transport à la demande, navettes autonomes, vélo, mobilité solidaire pour les plus modestes…). Pour ce faire, l’Etat a mis en place un guichet unique pour orienter les collectivités et entreprises, des cellules régionales d’appui, une plateforme en ligne de mise en relation. Lancée en mars 2019, cette plateforme a pour but de faire connaître les territoires mettant en oeuvre des projets innovants de mobilité. 320 porteurs de projets sont déjà référencés et peuvent ainsi entrer en relation les uns avec les autres.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *