Swimmy, le Airbnb des piscines qui a la cote

i-tourisme

Cette plateforme communautaire en ligne profite depuis deux ans des étés chauds pour mettre en relation des particuliers qui louent leurs piscines privées. 

 

Alors qu’à Paris, les riverains s’entassent dans des piscines municipales bondées, ouvertes jusqu’à tard le soir pour faire face à la canicule, en régions, nager chez son voisin est devenu une pratique courante. Aujourd’hui tout se loue : sa maison, sa voiture, sa poussette, et même sa piscine ! Construite sur le modèle d’Airbnb, la plateforme Swimmy permet de louer à l’heure ou à la journée son bassin aquatique. Le particulier, propriétaire d’une piscine dépose ainsi son annonce en choisissant sa localisation, sa capacité d’accueil et le nombre de locations envisagées par mois. Le loueur peut ainsi trouver une annonce à proximité de chez lui grâce à l’outil de géolocalisation, parmi les 1100 annonces déposées sur le site en France, avec tout de même une bonne majorité dans la moitié sud du pays.

 

Un marché en croissance

 

Outre le fait de rentabiliser son espace extérieur, et ainsi combler les piscines vides, ce système offre la possibilité de bénéficier d’une piscine privée de taille familiale, proche de chez soi. Il faudra compter entre 10 et 40 euros pour une demi-journée à barboter dans toutes sortes de lieux de baignades, allant de la piscine gonflable à celle qui s’étire sur plusieurs mètres, à débordement, couvertes et chauffées. A cela s’ajoute une commission de 12%  payée par le propriétaire et par celui qui loue. Créée en 2016, cette plateforme, qui recense aujourd’hui 20 000 utilisateurs, pourrait gagner rapidement en taille au vu du parc français de piscines privées. L’Hexagone en compte près de 2,5 millions sur son sol selon une enquête de la fédération des professionnels des piscines qui note à ce sujet que « ce chiffre dépasse de 25% les dernières estimations conjoncturelles de la fédération, confirmant la pole position européenne de la France en matière de piscines installées chez les particuliers« .

 

Le concept s’adapte aussi à tous types d’événements : soirées entre amis, anniversaire, enterrements de vie de jeunes filles… Le marché étant prometteur, Swimmy n’est pas seul sur ce créneau. Le site a été rejoint par son concurrent direct, « Louerunepiscine » qui propose sensiblement les mêmes options. Enfin, pour ceux qui souhaiteraient étendre la location de leur lieu de baignade à l’ensemble de leur espace extérieur, des start-up (« We Peps » ou encore « Jardins-privés.com ») proposent à une communauté de particuliers de céder pour quelques heures son jardin ou même son champ !

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *