Au Moyen-Orient, le marché des voyages en ligne en plein essor

i-tourisme

Le tourisme est l’un des secteurs les plus prometteurs pour l’économie des pays du Golfe. A ce titre, l’usage des canaux de distribution online contribue à booster ce marché. 

 

Si les touristes chinois n’ont jamais été aussi nombreux à parcours le monde, leurs congénères des pays du Golfe affichent de plus en plus les mêmes ambitions. En effet, le marché des voyages en ligne dans cette région du monde devrait atteindre les 15 milliards de dollars d’ici 2023, soit une croissance de 20% au cours de la période 2019-2023 d’après le cabinet d’études Mena Research Partners. La moitié des réservations touristiques en ligne sont réalisées via mobile, le reste étant réparti entre les réservations sur ordinateur ou tablette. En Europe, c’est l’inverse, 67% des réservations s’effectuent sur format desktop, 25% via mobile et 2% via tablettes.

Dans le paysage moyen-oriental actuel, la bonne santé touristique est visible à travers les nouveaux moteurs de recherches et agences de réservation de voyage qui fleurissent principalement sur le net. Ce sont aussi bien des acteurs locaux, tels que Tajawal des Emirats Arabes Unis, Rehlat au Koweit, ou internationaux comme Wego qui a fraîchement investi le sultanat d’Oman. Le ministère du Tourisme d’Oman a signé en avril dernier un accord avec le moteur de recherche de voyages basé à Singapour. Si la question de la rentabilité se pose avec la multiplication d’acteurs concurrents sur ce marché, le potentiel est grandissant pour le marché de l’e-tourisme. Et cela, pour plusieurs raisons.

 

Une région très connectée

 

D’une part, les pays du Golfe connaissent depuis plus de cinq ans une pénétration importante des télécommunications. La population est de moins en moins frileuse à l’idée d’effectuer des paiements en ligne. D’ailleurs, le Qatar fait partie des pays qui souhaitent développer la 5G à vive allure. D’après GSMA, une association qui représente près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile dans le monde, 86% de la population sont des abonnés de la téléphonie mobile, et trois de ces marchés (Bahreïn, Koweït et Émirats arabes unis) ont un taux de pénétration d’abonnés uniques de 90% ou plus, ce qui les place parmi les pays les plus pénétrés en services mobiles au monde. A titre de comparaison, la France observe un taux de pénétration de 80% en 2019.

 

D’autre part, la génération connectée dite « Millenials » compterait 20 millions d’individus, soit 40% de la population totale des pays du Golfe. Or, les pratiques de ces consommateurs, férus de technologies, influencent le marché touristique qui s’exporte de plus en plus en ligne. Ces derniers sont dans l’attente de recherches personnalisées et centralisées sur une seule et même plateforme pour obtenir des informations complètes depuis la vérification d’un prix jusqu’à la réservation de l’hôtel, de la voiture de location et des activités de loisirs.

Enfin, le dynamisme touristique du Moyen-Orient est en partie aussi le résultat des efforts fournis par les différents gouvernements du CCG (Conseil de coopération du Golfe). Outre le récent accord entre Oman et Wego, Dubaï comme Abu Dhabi affichent clairement leurs ambitions pour le tourisme. La capitale des Emirats Arabes Unis a ouvert par exemple son palais présidentiel, le Qasr Al Watan, en mars dernier, présenté comme la nouvelle attraction touristique. De son côté l’Arabie Saoudite a annoncé en 2017 qu’elle délivrerait pour la première fois des visas de tourisme.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. BRAVO CLOTILDE BEAU TRAVAIL C’EST MERVEILLEUX à LIRE !

    PS: La prochaine fois ramène nous des billets gratuits ou en solde, embarque nous avec toi .
    On t’aime moi et papi! <3 <3

    Ta tante Micheline ( celle avec la couche).

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *