Avec Speak Now, easyJet se met à la recherche vocale

i-tourisme

Après la fonctionnalité de scan en réalité augmentée pour les bagages à main, easyJet renouvelle un partenariat avec Travelport pour mettre au point une option de recherche vocale. 

 

 

C’est lors de la Grand Messe dédiée à la digitalisation de l’aviation, le World Aviation Festival qui se tient du 4 au 6 septembre 2019 à Londres, qu’easyJet a présenté son dernier né. Speak Now est une nouvelle fonctionnalité de l’application mobile de la compagnie aérienne low cost. Celle-ci vient d’ailleurs d’être primée par le World Aviation Festival comme étant la meilleure application aérienne du monde. Avec ses 90 millions de passagers chaque année, easyJet tient à faire de l’expérience mobile une priorité. Car les chiffres le montrent, l’utilisation du mobile dans l’organisation d’un voyage s’est largement démocratisée. L’application easyJet recense 34 millions de téléchargements jusqu’à maintenant et 21,8% des réservations se font via ce canal. Les chiffres montrent aussi un engouement certain pour les nouvelles fonctionnalités mises en place par la compagnie, comme la possibilité de scanner en VR ses bagages à main pour savoir s’ils correspondent à la taille réglementaire. Cette fonctionnalité mise au point par Travelport a été utilisée par 60 000 passagers.

 

La recherche vocale compte 27% d’utilisateurs dans le monde

 

La société de technologie s’est à nouveau associée à easyJet dans le développement de Speak Now qui interprète les recherches vocales pour fournir des informations de vol précises et pertinentes aux voyageurs. En avance sur ses concurrents, la compagnie britannique s’est lancé dans le marché du voice first, un marché qui gagne en popularité. 27% de la population en ligne mondiale utilise la recherche vocale selon une étude GlobalWebIndex. Ecouter sa musique préférée, ajouter des articles à une liste de courses, ou trouver un itinéraire, les tâches « vocales » s’étalent dans de nombreux domaines, intégrant depuis peu celui du voyage.

 

En France, les assistants vocaux touchent 1,7 millions d’utilisateurs, avec 600 000 unités vendues au cours de l’année 2018 d’après les cabinets Viseo et Roland Berger. On estime d’ailleurs que 30% de la navigation web se fera sans écran dès l’an prochain, et que d’ici à 2021, la planète devrait compter plus d’assistants conversationnels que d’humains. Ainsi, easyJet s’est engouffré dans la brèche pour proposer dès maintenant une technologie permettant de créer des expériences de conversation. Cette technologie a été propulsée par Dialogflow, l’outil de compréhension du langage naturel de Google Cloud. Elle permet aux clients de poser des questions sur différents sujets : destinations, dates et heures, aéroports de départ et comprend les nuances du langage humain. La réservation vocale sera ajoutée à l’avenir assure toutefois Travelport.

« Speak Now est un excellent exemple de la manière dont nous utilisons les technologies cloud et l’IA pour améliorer l’expérience d’achat et de gestion des voyages en permanence pour tous. Il s’agit de la dernière d’une série de fonctionnalités innovantes qui rendront la réservation de voyages aussi simple que possible, offrant ainsi aux clients d’easyJet une expérience numérique utile« , a déclaré Daniel Young, responsable de l’expérience numérique chez easyJet.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *