La SNCF enregistre une progression de ses ventes en ligne

i-tourisme

L’e-distributeur de la SNCF, Oui.sncf compte 10% de ventes supplémentaires par rapport à l’été 2018. Un résultat obtenu notamment grâce à la progression du commerce mobile. 

 

La rentrée s’est faite sous de bonnes auspices pour la SNCF, après l’annonce du bilan plus que positif de cet été. Le groupe présidé par Guillaume Pépy vient en effet de révéler le chiffre d’affaires pour ces derniers mois, placés sous le signe de la croissance. Cet été, Oui.sncf, le site marchand de la SNCF, a vendu 10% de voyages supplémentaires sur ses différents canaux, site et application mobile, par rapport à l’été 2018. 16,1 millions de voyages ont été achetés sur le site ou sur l’application mobile sur la période juillet – août 2019. Cette belle progression est notamment à imputer à l’utilisation du mobile comme support de réservation. Les achats sur ce canal ont représenté quasiment la moitié du volume d’affaires réalisé (46%) ce qui permet à Oui.sncf de se maintenir au rang d’application de voyage la plus utilisée en France. « C’est l’été du mobile » a ainsi déclaré Alexandre Viros, directeur général d’e-voyageurs SNCF, l’entité qui gère le pôle digital du groupe, auprès du JDD. Quand je suis arrivé, en février 2018, nous avons fait le pari d’accélérer sur ce canal de vente. J’y crois très fort. Un Français touche son téléphone entre 80 et 150 fois par jour. Il faut que l’on soit mobile first. » Créé en 2000, Oui.sncf conserve ainsi son titre de premier site de e-commerce français.

 

Un nouveau partenariat avec la marketplace de La Poste

 

Il n’y a cependant pas assez de recul pour connaître l’adhésion au nouvel outil digital lancé par la SNCF, l’assistant de mobilité, qui n’est autre que la nouvelle version mobile de la SNCF. Lancée en juin 2019, elle propose, dans une logique de MaaS, au sein d’un même itinéraire des solutions de transport multimodales. Pour l’heure, la SNCF continue d’améliorer sa stratégie digitale. La période estivale a été l’occasion de faire naître de nouveaux partenariats comme celui noué avec Pulse, une plateforme digitale appartenant à La Poste. Cette marketplace dédié à l’événementiel et aux loisirs associe à l’achat du billet les services qui facilitent l’accès à l’événement, soit la billetterie de train SNCF.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *