British Airways expérimente la réalité virtuelle en plein vol

i-tourisme

Les passagers de première classe voyageant avec la compagnie aérienne britannique pourront bientôt expérimenter le vol Londres-New-York comme au cinéma grâce à la réalité virtuelle. 

 

A quoi ressemblera l’aviation dans les cent prochaines années ? C’est la question à laquelle tente de répondre British Airways. A l’occasion de son centenaire (ce mois d’août), la compagnie britannique a vu les choses en grand. Une exposition a été installée à la Galerie Saatchi de Londres du 1er au 26 août 2019 et retrace grâce à la réalité virtuelle l’expérience de voyage que l’humanité pourrait vivre dans les cent prochaines années. En collaboration avec le Royal College of Art et avec le soutien d’un panel d’experts, de futurologues et de spécialistes de l’aviation, la compagnie a mis au point une expérience multisensorielle interactive nommée « Fly » qui représente les différents points clés de l’histoire de l’aviation depuis des siècles, à commencer par les premières découvertes de Leonard da Vinci et de son ornithoptère au succès des frères Wright sur Kitty Hawk en passant par le premier vol inaugural à destination de Paris. Les utilisateurs pourront faire l’expérience de Concorde, du tout nouvel A350 et du futur vol imaginaire.

 

Le cinéma à 30 mille pieds d’altitude

 

British Airways embarque aussi la VR à bord de ses avions puisqu’elle propose aux passagers de tester à partir de la fin d’année une sélection de films équipés d’un casque de réalité virtuelle. Seuls les passagers de première classe effectuant la liaison Londres Heathrow – New-York JFK pourront retrouver l’expérience du cinéma en plein vol. Pour proposer cette nouvelle option, la compagnie s’est rapprochée de SkyLights, une société spécialisée dans la fourniture de divertissements immersifs auprès des compagnies aériennes. Les passagers « premium » peuvent ainsi visionner des films en 2D ou 3D et des contenus à 360°. Cette expérience convient aussi aux personnes « aviophobes« , qui ont peur de voler. Outre une sélection de films variés, la compagnie propose aussi à son bord des programmes thérapeutiques, notamment la méditation guidée et la thérapie par le son.

 

Fondé en 2015, cette entreprise basée à Toulouse, Paris et San Francisco est le principal fournisseur de divertissement en réalité virtuelle. Si l’offre est une première au Royaume-Uni, d’autres compagnies ont déjà eu recours à ce type de divertissement comme Corsair, Garuda Indonesia ou encore XL Airways. Pour British Airways, cette nouveauté s’inscrit dans un porte-feuille plus large de dépenses consacré à l’innovation et à la premiumisation de ses services. La compagnie a en effet annoncé sur son site investir 6,5 milliards de livres sterling sur cinq ans pour améliorer le service client. Ce budget comprend l’installation du Wi-Fi et l’apparition de nouveaux sièges en classe affaire avec accès direct à l’allée.  Enfin, qui dit innovation, dit forcément innovation « verte ». La compagnie britannique s’est aussi engagée à développer des solutions de carburant d’aviation durable. Ainsi, elle a récemment soutenu a soutenu le projet de créer ce qui serait prétendument la première usine durable de carburéacteur d’Europe, capable de transformer les déchets ménagers et commerciaux en carburants pouvant alimenter ses jets.  

 

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *