En 2020, les voyageurs accorderont plus de place aux nouvelles technologies

i-tourisme

Pour 2020, Booking.com dresse le portrait-robot du touriste lambda : celui-ci sera adepte des innovations et nouvelles technologies mais aspirant à une approche de voyage plus durable. 

 

Protection de l’environnement, tourisme éthique et simplification du parcours client… Les nouvelles tendances de voyage pour 2020 ne diffèrent pas foncièrement des tendances 2019. La vague de contestation dans différents pays face au tourisme de masse est particulièrement perceptible à travers les principaux axes de cette nouvelle étude. En effet, selon Booking.com, les voyageurs aspireront à adopter une approche plus responsable et à tisser des liens avec les personnes qu’ils rencontrent lors de leurs périples.

 

En premier point, Booking table sur l’essor des villes secondaires afin de réduire l’overtourisme dans les sites touristiques les plus fréquentés. Dans la même veine, la tendance du slow tourisme est également mise en avant. « En 2020, les voyages seront placés sous le signe de la détente et du moment présent, bien loin de nos quotidiens rythmés par la peur constante de rater quelque chose », annonce-t-on chez Booking.

 

Des touristes hyper-connectés mais qui prennent leur temps

 

Une analyse qui va à contre-courant de l’hyper-connexion des touristes. En effet, il est indiqué que de plus en plus de voyageurs se laisseront guider par les nouvelles technologies en 2020. Aucune surprise donc. Mais cette emprise des nouvelles technologies dans le quotidien du voyageur doit justement lui permettre de s’offrir de nouvelles expériences de tourisme. 59 % des voyageurs interrogés « souhaitent que la technologie les surprenne en leur proposant des options insolites et innovantes pour l’année à venir« . Pour ce faire, l’usage du smartphone et des applications qu’il supporte devient central : un peu moins de la moitié des voyageurs internationaux (46 %) affirme qu’ils utiliseront une appli pour découvrir et réserver des activités plus facilement et plus rapidement pendant leur séjour. 44 % pensent utiliser une appli pour organiser leurs activités, afin d’avoir accès à toutes les informations dans un seul et même endroit. A ce sondage, la France se situe en dessous de la moyenne internationale avec un score de 36% contre 71% pour la Chine.

 

Booking.com attire donc l’attention sur la montée en puissance des applications basées sur l’intelligence artificielle et qui suggèrent de nouvelles destinations à découvrir, des lieux où séjourner et des activités en fonction des préférences des voyageurs, de leurs précédents voyages et de facteurs clés tels que la météo ou la popularité. Bref autant de données personnalisées devenues incontournables dans la préparation d’un séjour touristique.

 

Des destinations hors des sentiers battus

 

L’autre information intéressante de cette étude tient au classement des 10 destinations les plus en vogue pour 2020. Parmi elles, beaucoup ne figurent pas parmi les sites touristiques « de masse »: c’est le cas de Gżira, une localité de Malte, à la tête de ce classement. Viennent ensuite Ninh Binh au Vietnam, Salta en Argentine, Seogwipo en Corée du Sud, Jodhpur en Inde, Świnoujście en Pologne, Takamatstu au Japon, San Juan au Porto Rico, Žabljak au Montenegro, Erevan en Arménie.

 

Méthode de sondage : Enquête commandée par Booking.com et menée indépendamment auprès d’un panel représentatif d’adultes ayant effectué un voyage au cours des 12 derniers mois/ayant prévu de faire un voyage au cours des 12 prochains mois. Au total, 22 000 adultes ont répondu à cette enquête (dont 1 000 participants pour chacun des pays suivants : Australie, Allemagne, France, Espagne, Italie, Chine, Brésil, Inde, États-Unis, Royaume-Uni, Russie, Indonésie, Colombie et Corée du Sud ; et 500 participants au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Thaïlande, en Argentine, en Belgique, au Canada, au Danemark, à Hong Kong, en Croatie, à Taiwan, au Mexique, aux Pays-Bas, en Suède, à Singapour et en Israël). Les participants ont répondu à un sondage en ligne entre le 9 et le 28 août 2019.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *