Google Maps devient multimodal

i-tourisme

La société appartenant à l’empire Google enrichit ses fonctionnalités en devenant une plateforme multimodale qui propose différents moyens de transport sur un seul et même itinéraire. 

 

Bus, trottinettes électriques, voiture, métro, vélo, marche à pied… Les possibilités en matière de transport se multiplient et transforment le paysage urbain et avec lui, nos modes de déplacement. Cette réalité a donné lieu à ce qu’on appelle depuis plusieurs années le MaaS, pour « Mobility as a Service ». La nouvelle fonctionnalité de l’application Google Maps en est l’illustration. Elle propose de réunir en une seule plateforme un service de mobilité complet d’un point A à un point B, incluant plusieurs types de transports. Plus récemment, la SNCF s’est investie de cette mission à travers le lancement de l’assistant de mobilité.

 

Google Maps, l’un des leaders en matière de cartographie numérique, avait jusqu’alors tardé à proposer une solution multimodale. C’est désormais chose faite depuis le 27 août. Le service de guidage a annoncé sur son site vouloir faciliter « l’association des itinéraires de transport en commun avec des options de vélo et de covoiturage pour vous permettre de parcourir facilement le premier ou le dernier kilomètre« . Cet outil peut aider l’usager dans plusieurs cas de figures : lorsque ce dernier décide de prendre le métro depuis son lieu de travail jusqu’au domicile de son ami mais qu’une fois sur place, les possibilités de transport en commun sont réduites pour rentrer et que la marche à pied s’annonce un peu longue. Il lui reste alors la possibilité de finir son trajet en sélectionnant un véhicule de covoiturage. Avec sa nouvelle fonctionnalité, Google Maps doit permettre de réunir ces trois trajets différents sur un seul et même itinéraire sans avoir à repasser par une autre application.

 

Bientôt disponible dans 30 pays

 

Le principe de fonctionnement est simple : il suffit d’entrer une destination dans le champ de recherche, puis de cliquer sur « Itinéraires », les itinéraires recommandés et alternatives s’affichent en premier puis apparaît en bas l’option « modes de transport mixtes » dans laquelle sont présentées des options de covoiturage et de cyclisme associées à des itinéraires de transport en commun. Si l’usager opte pour l’option véhicule de covoiturage, il verra s’afficher des informations utiles sur chaque étape de son voyage : combien coûtera son trajet, combien de temps d’attente, s’il y a éventuellement du trafic. Si l’usager opte par ailleurs pour l’option vélo, il se verra proposer des itinéraires sur mesure pour les cyclistes. Toutes ces informations sont prises en compte dans le temps total du voyage.

Patience tout de même pour obtenir ce nouveau service qui ne devrait pas tarder à être effectif sur Android et iOS dans 30 pays du monde, d’ici les « prochaines semaines » a déclaré Google Maps dans son communiqué.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *